Date et jour du Lundi de Pentecôte en France

Jour férié légal, le Lundi de Pentecôte vous permet de bénéficier de week end prolongé. Instauré par la Code du travail comme les 11 jours fériés légaux du calendrier, il a été tour à tour un férié chômé puis un jour travaillé en raison de sa qualité de « journée de la solidarité » et enfin de nouveau un jour férié chômé. Pour autant, cela ne signifie pas que personne ne travaillera ce jour-là contrairement au 1er mai qui est le seul jour chômé et payé légal. Le point sur le Lundi de Pentecôte : date, origine et détails.

Quelle est l’origine de la célébration de la Pentecôte ? Pourquoi le Lundi de Pentecôte est-il une journée fériée ? À quelle date tombe le Lundi de Pentecôte cette année ? Retrouvez toutes les informations sur la signification de la fête de la Pentecôte ainsi que les dates du jour férié du Lundi de Pentecôte en 2020, 2021 et 2022 pour planifier vos congés.

Date du Lundi de Pentecôte en 2020

Fixée 50 jours après Pâques, la Pentecôte varie de date d’une année sur l’autre suivant le rythme des fêtes de Pâques. En conséquence, on connait à l’avance quelle jour de la semaine tombe ce jour férié mais pas à quelle date est fixé cette journée dans le calendrier. Ce jour férié étant un Lundi, il ne donne pas place à un pont.

Pour 2020, le Dimanche de Pentecôte intervient le 31 mai et donc le Lundi de Pentecôte suit le 1er juin 2020.

Dates du Lundi de Pentecôte 2021, 2022 et 2023

La Pentecôte suit de 10 jours le jeudi de l’Ascension, autre jour férié de notre calendrier. Ces deux fêtes religieuses sont donc soumises aux fluctuations des dates des célébrations du Dimanche de Pâques et du Lundi de Pâques. Pour autant, la Pentecôte intervient généralement sur le mois de Mai ou le mois de Juin.

Pour y voir plus clair, voici les dates du Lundi de Pentecôte 2021, 2022 et 2023 :

  • La Pentecôte aura donc lieu en 2021 le Dimanche 23 Mai et le Lundi 24 Mai.
  • Pour 2022, la Pentecôte rebascule sur le mois de Juin et sera célébrée le Dimanche 5 juin et le Lundi 6 Juin.
  • Enfin, en 2023, elle revient sur le mois de Mai et se célébrera le Dimanche 28 Mai et le Lundi 29 Mai.

Qu’est-ce que le Lundi de Pentecôte ?

Le Lundi de Pentecôte est à l’origine une fête religieuse. Pour autant, certains n’y voient qu’un des quelques jours de repos supplémentaire dans le calendrier des jours chômés. En réalité, au même titre que l’Assomption, Jour de Noël, Vendredi Saint, Toussaint ou Pâques, la Pentecôte tire son origine d’une fête chrétienne.  Le lundi de Pentecôte comme les autres jours fériés ne se décomptent pas des congés payés. Mais ils sont souvent l’occasion de week ends de 3 jours et donc d’un jour de repos en plus dans la semaine.

Présentation de la fête de la Pentecôte

Le week-end de Pentecôte se déroule en Mai ou Juin, donc dans les beaux jours du Printemps. Sa célébration intervient le septième Dimanche suivant le Dimanche de Pâques. Cela fait exactement 49 jours d’écart, soit sept semaines et sept jours, entre les deux fêtes religieuses et donc 50 jours avec le Lundi de Pentecôte puisqu’on rajoute un jour pour passer du Dimanche au Lundi.

Le jour de Pâques est fixé, quant à lui, selon les règles du comput ecclésiastique. Ces dispositions de l’an 325, date du Concile de Nicée, précisent que Pâques se tient après la première pleine lune suivant le 21 Mars, date suivant l’équinoxe de Printemps.

Origine religieuse du Lundi de Pentecôte

Fête chrétienne, le lundi de Pentecôte célèbre la descente de l’Esprit Saint parmi les Apôtres. On retrouve la scène de la Pentecôte dans le livre des actes des Apôtres dans la seconde partie de l’Évangile de Luc. Le Lundi de Pentecôte est donc la célébration de la commémoration de la descente de l’Esprit Saint.

Pourquoi le Lundi de Pentecôte est-il un jour férié ?

Le caractère férié du Lundi de Pentecôte est directement associé à son caractère religieux. La foi étant très présente pendant des siècles et l’Église étant aussi puissante que la Royauté expliquent que la célébration religieuse tenait une place importante dans la vie des concitoyens. De fait, l’Église demanda que ce jour soit considéré comme férié et donc chômé afin de permettre à chacun de participer à la commémoration de l’Esprit Saint.

Date d’introduction du Lundi de Pentecôte comme jour de férié

Les sources sont contradictoires sur le sujet, mais globalement, la qualification du Lundi de Pentecôte en jour férié remonte au IVe siècle. Il semble qu’en 1801, le concordat entre l’Église et Napoléon confirme le caractère férié de ce jour de célébration religieuse. C’est le 8 mars 1886 que la loi française instaure le Lundi de Pentecôte comme jour férié officiel.

Travaille-t-on le Lundi de Pentecôte ?

La question est épineuse, mais pas inextricable. En effet, le Lundi de Pentecôte a subi de nombreux revirements de situation, étant en 2003 assimilé à la journée de la solidarité pour être de nouveau un jour férié légal en 2008.

Les accords d’entreprise et conventions collectives fixent les jours fériés chômés durant l’année. A défaut, c’est votre employeur qui a la main sur cette décision.

C’est donc la position de votre employeur par rapport à la journée de la solidarité qui va déterminer aujourd’hui si oui ou non, vous serez en jour de repos le Lundi de Pentecôte ou si vous allez travailler ce jour-là. Plusieurs cas de figure peuvent donc se présenter induisant forcément des situations différentes.

  • Votre employeur a choisi de conserver le Lundi de Pentecôte comme Journée de la solidarité : dans ce cas, le lundi est travaillé normalement mais non payé. En d’autres termes, le jour de repos que vous deviez avoir vous est purement et simplement supprimé et non payé. Pas question non plus de rémunérer cette journée sous forme d’heures supplémentaires. Pour autant, si vous aviez prévu un week end prolongé, vous pouvez toujours poser un jour de repos qui sera décompté de vos congés payés.
  • Votre employeur dissocie la journée de la Solidarité du Lundi de Pentecôte : Dans ce cas, il est libre de vous demander de venir travailler car légalement le Lundi de Pentecôte est un jour férié non chômé. C’est donc votre employeur qui décide si vous serez en repos ou si vous travaillerez ce jour-là. Par contre, comme il est dissocié de la journée de solidarité, ce jour de travail vous sera payé normalement qu’il soit travaillé ou chômé.