Date et jour du Jeudi de l’Ascension en France

Le Jeudi de l’Ascension fait partie des 11 jours fériés légaux en France. C’est donc logiquement un jour de fête selon le calendrier national. Cette fête chrétienne se célèbre un jeudi systématiquement, mais sa date peut varier d’une année sur l’autre, car elle dépend de la date de la Fête de Pâques. L’Ascension tombe au mois de Mai et ne doit pas être confondu avec l’Assomption qui se déroule le 15 Août. La question est de savoir si le jeudi de l’Ascension est un jour chômé ou non, sachant que le seul jour férié chômé légal est le 1er Mai.

Quelle est l’origine de la célébration de l’Ascension ? Pourquoi le Jeudi de l’Ascension est-il une journée fériée ? À quelle date tombe le Jeudi de l’Ascension cette année ? Retrouvez toutes les informations sur la signification de la fête de l’Ascension ainsi que les dates du jour férié du jeudi de l’Ascension en 2020, 2021 et 2022 pour planifier vos congés lors du pont de l’Ascension.

Date du Jeudi de l’Ascension en 2020

Le mois de Mai est généralement un mois où tombent de nombreux jours fériés chaque année. C’est donc durant ce mois que se fête le Jeudi de l’Ascension. Si l’on connait à l’avance la journée de la semaine de l’Ascension (le Jeudi), sa date est variable et est calculée en fonction du Lundi de Pâques.

Pour l’année 2020, le Jeudi de l’Ascension se déroulera le jeudi 21 Mai 2020.

Il est possible de poser le vendredi 22 Mai afin de profiter du pont de l’Ascension, vous aurez ainsi un long week-end allant du jeudi 21 mai au dimanche 24 mai.

Dates du Jeudi de l’Ascension 2021, 2022 et 2023

L’Ascension se célèbre 40 jours après le Dimanche de Pâques. Sa date repose donc sur la célébration des fêtes de Pâques qui se déroulent généralement sur le courant du mois d’Avril. Le Jeudi de l’Ascension sert ensuite de repère pour le calcul de la date du Lundi de Pentecôte. En effet, la Pentecôte se célèbre 10 jours après l’Ascension.

En conséquence, le jour férié du Jeudi de l’Ascension ne tombe jamais sur la même date chaque année. Il est donc important de vérifier le calendrier afin de savoir les prochaines dates de ce jour férié et prévoir le pont de l’Ascension. Pour y voir plus clair, voici les dates du Jeudi de l’Ascension 2021, 2022 et 2023 :

  • Le Jeudi de l’Ascension se célébrera le jeudi 13 Mai 2021.
  • L’année suivante, sa date est fixée au jeudi 26 Mai 2022.
  • L’Ascension se déroulera le jeudi 18 Mai 2023.

Qu’est-ce que le Jeudi de l’Ascension ?

Au même titre que la Toussaint, Jour de Noël, l’Assomption, Vendredi Saint ou encore la Pentecôte, le jeudi de l’Ascension est un jour de fête chrétienne. Il fait partie des rites religieux qui ont donné lieu à des jours fériés en France. C’est l’occasion pour les chrétiens de célébrer cette fête de leur religion et pour d’autres d’avoir un jour de repos supplémentaire courant du mois de Mai. Symbole de renaissance, l’Ascension est donc particulièrement appréciée. Voici les informations pour savoir ce que vous fêtez lors du Jeudi de l’Ascension et pourquoi cette journée est fériée en France.

Présentation de la fête de l’Ascension

Le jeudi de l’Ascension tombe au beau milieu du Printemps. Les beaux jours sont donc présents pour ce jour férié. Nombreuses sont les personnes qui en profitent pour prévoir une sortie ensoleillée sur les bords de mer et en montagne. Pour ceux qui peuvent bénéficier de ce jour de repos, il n’est pas rare qu’il pose une RTT ou un jour de congés payés le vendredi pour faire le pont de 4 jours en faisant la jonction entre le jeudi de l’Ascension et le week-end.

Côté symbolique, l’Ascension se positionne comme un jour de renaissance en accord avec le réveil de la nature lors du Printemps. C’est donc une journée de congé qui peut être aussi consacrée à la mise en place de nouveaux projets.

Origine religieuse du Jeudi de l’Ascension

Le Jeudi de l’Ascension marque une fête religieuse chrétienne. Ce jour date la montée du Christ au Royaume des Cieux et son entrée dans la Gloire de Dieu après avoir parlé une dernière fois aux Apôtres. Cette montée au ciel se célèbre 40 jours après Pâques marquant la résurrection du Christ. Ces 40 jours sont une durée actée dans les Actes des Apôtres. Cependant les évangiles de Luc et de Marc ne stipulent pas cette durée du passage terrestre du Christ après la résurrection dans les Écritures Saintes. De fait, l’Ascension se trouve à la jonction entre la fin des Évangiles et le début des prédications des Apôtres dans le nouveau testament.

L’ascension symbolise donc l’élévation du Christ au Royaume de Dieu où il vient prendre sa place à sa droite. Cet événement religieux représente l’Alliance nouvelle et la résurrection promise aux chrétiens.

La messe de l’Ascension est célébrée le Jeudi. Mais il arrive qu’une messe se tienne le mercredi soir également pour préparer ce jour de fête.

Pourquoi le Jeudi de l’Ascension est-il un jour férié ?

C’est l’article L 3133-1 du Code du Travail qui détermine les jours fériés en France. Le Jeudi de l’Ascension en fait partie comme d’autres fêtes religieuses. La décision de rendre ce jour férié est généralement due à des accords entre l’église et l’état. Et le jeudi de l’Ascension ne fait pas exception à la règle.

En effet, ce jour de célébration religieuse est devenu férié suite à un accord entre Pie VII et Napoléon Bonaparte. Ce concordat permit de légaliser 4 jours fériés, dont l’Ascension, mais aussi l’Assomption, la Toussaint et Noël.

Date d’introduction du Jeudi de l’Ascension comme jour férié

La date de signature du Concordat le 15 juillet 1801 a officialisé le jeudi de l’Ascension comme un jour férié légal. Ce jour-là, la Toussaint, Noël et l’Assomption ont aussi été légalisés comme jours fériés.

Il faudra attendre 1886 pour que le lundi de Pentecôte et le lundi de Pâques deviennent des jours fériés légaux à leur tour.

Travaille-t-on le Jeudi de l’Ascension ?

Le Jeudi de l’Ascension est un jour férié non chômé d’un point de vue légal. De même, le Code du Travail ne prévoit aucune disposition légale quant au pont de l’Ascension, il est donc essentiel de faire le point avec votre employeur si vous souhaitez profiter de ce long week-end.

Concrètement dans la pratique, trois cas peuvent se présenter à vous :

  • La convention collective de votre branche stipule que l’ascension est chômée. Dans ce cas, vous avez un jour de repos supplémentaire non décompté de vos congés payés. Ce jour est payé normalement.
  • La convention collective ne prévoit rien : dans ce cas, c’est votre employeur qui décide. Il peut opter là encore pour 3 solutions :
    • Le jeudi de l’Ascension est chômé : dans ce cas, les mêmes dispositions que lorsque la convention collective le prévoit sont appliquées.
    • Le jeudi de l’Ascension est travaillé : vous travaillez ce jour-là et vous êtes payé normalement. Le salaire n’est pas majoré et vous n’avez pas droit à un jour de repos supplémentaire.
    • Le jeudi de l’Ascension compte comme Journée de la Solidarité : dans ce cas, vous travaillez, mais vous n’êtes pas payé.
  • Le jeudi de l’Ascension tombe le 1er Mai : dans ce cas, votre employeur doit vous donner un jour de repos supplémentaire si votre convention collective ou lui-même avait décidé que l’Ascension est chômée.