Date et jour de 1er Mai en France : la Fête du Travail

La fête du Travail est le seul jour férié chômé légal en France sur les 11 jours fériés légaux du calendrier français. C’est donc un jour qui n’est pas travaillé dans toute la France. La fête du Travail se célèbre habituellement le 1er Mai. C’est donc un jour de fête avec son lot de défilés. C’est également le jour où la coutume veut que l’on s’offre un brin de muguet pour avoir beaucoup de bonheur. Entre traditions et célébrations, le 1er mai est toujours un jour férié apprécié des Français.

Que fête-t-on le 1er mai ? Est-ce que le 1er mai est un jour chômé en France ? Pourquoi le 1er mai est-il un jour férié ? Sur quel jour tombe le 1er mai en 2020 ? Retrouvez toutes les informations sur l’origine de la Fête du Travail célébrée le 1er mai, sur l’impact en terme de journée chômée ou non, sur votre salaire ainsi que sur les dates et journées de la semaines du jour férié du 1er mai en 2020, 2021 et 2022 pour planifier vos congés.

Date du jour de la Fête du Travail en 2020

La fête du Travail est toujours célébrée le 1er Mai. Pour autant, suivant comment tombe ce jour chômé dans le calendrier, cela peut être l’occasion d’avoir un week-end prolongé ou au pire un jour de repos supplémentaire. Dans tous les cas, c’est un bonus de temps libre et non travaillé qui de surcroît est payé. Il est donc intéressant de savoir quand ce jour férié tombe pour l’année en cours et les années suivantes.

Pour 2020, le 1er Mai se fêtera un vendredi. Les personnes qui sont habituellement en repos le week-end pourront donc avoir l’opportunité de profiter d’un week-end de 3 jours.

Dates du jour de la Fête du Travail en 2021, 2022 et 2023

La Fête  du Travail étant un jour férié avec date fixe, la question qui se pose est de savoir si cette date tombe un jour de semaine ou lors d’un week-end. Pour cela, il faut scruter le calendrier de l’année en-cours et des années à venir pour regarder sur quelle journée tombe le 1er mai. Pour les années suivantes, les dates sont moins avantageuses qu’en 2020 pour la Fête du Travail.

Pour y voir plus clair, voici les dates et journées de la semaine sur lesquelles tombe le jour férié du 1er mai en 2021, 2022 et 2023 :

  • Le 1er mai 2021 se passera donc un samedi. Ce sera parfait pour les personnes qui travaillent d’habitude le samedi.
  • 2022 par contre célébrera le 1er mai un dimanche.
  • Et le 1er Mai 2023 tombera un lundi. Là encore, ce sera l’occasion d’un week-end de trois jours.

Petite astuce : en posant un jour de congé le vendredi, en 2023, vous pourrez avoir quatre jours de repos d’affilés. C’est ce qu’on appelle faire le pont. De quoi prévoir et organiser un week-end prolongé, partir en voyage ou encore profiter des premiers beaux jours pour aller à la plage.

Qu’est-ce que la Fête du Travail ?

La fête du Travail est à l’origine bien différente de celle que l’on peut imaginer. En effet, elle prend racine aux États-Unis pour se célébrer ensuite en France qu’à partir de 1936. Le muguet offert lors de l’occasion n’est le fruit que d’une coïncidence dont l’histoire est fascinante. Comment le 1er mai est devenu l’emblème de la fête du Travail. Pourquoi est-il célébré à travers le monde entier ? Voici les origines de ce jour férié chômé si particulier pour les français et qui précède le jour férié du 8 mai.

Présentation de la Fête du Travail

La fête du Travail est la journée dédiée aux travailleurs. Les Syndicats organisent à cette occasion de nombreuses manifestations pour célébrer les droits des travailleurs. La manifestation la plus importante est sans doute celle organisée sur le Champ de Mars à Paris.

Origine historique du 1er mai : la Fête du Travail

La fête de travail a démarré aux États-Unis, et plus précisément à Chicago en 1886. Le 1er mai de cette année, les travailleurs américains organisent une grève pour revendiquer la journée de 8h. L’initiative est mal prise par les autorités et les sanctions sont sévères avec la pendaison de plusieurs meneurs du mouvement. Le 1er mai devient un jour de lutte syndicale.

Suite à cela, plusieurs grèves du travail s’organisent dans le monde. Il faudra attendre le 1er mai 1936 pour que la France suive le mouvement et manifeste pour revendiquer la semaine de 40 h.

La fête du Travail est aussi marquée par le muguet. Et pourtant, cette tradition n’a rien à voir avec la lutte ouvrière. En effet, s’offrir du muguet pour se porter bonheur est une coutume instaurée par Charles IX. Le souverain appréciait d’offrir un brin de muguet aux dames de sa cour lors de sa première floraison. La coutume s’est installée et est restée une tradition du 1er mai.

Pourquoi la Fête du Travail est-elle un jour férié ?

Le 1er mai a donc son origine dans une grève des ouvriers pour revendiquer leurs droits salariaux. Et c’est vite devenu une habitude de revendiquer ce jour précis, instauré comme jour de lutte suite à la forte répression subie par les organisateurs du mouvement. Les syndicats appellent donc à la grève systématiquement ce jour-là.

La particularité du 1er mai réside dans le fait que c’est le seul jour férié chômé légal en France. Cela signifie qu’il est payé et non travaillé. Ce statut particulier, il le doit à l’article L 3133-1 du Code Civil. Sur les 11 jours légaux français, la fête du Travail est la seule à bénéficier de ce statut particulier. Il est à noter que les syndicats de lutte ouvrière sont très actifs lors de cette journée très particulière.

Date d’introduction de la Fête du Travail comme jour férié

C’est donc en 1936 que le Front Populaire initie le mouvement de grève des ouvriers en France le 1er mai. Pour autant, il faudra attendre 1940 pour que cette date du calendrier français soit inscrite comme jour férié légal par le gouvernement de Vichy. Depuis lors, la fête du Travail est devenue un jour de fête légal et non travaillé.

Travaille-t-on le jour de la Fête du Travail ?

Non ! Le jour de la fête du Travail est un jour férié chômé. C’est donc l’occasion pour tous les travailleurs d’avoir un jour de repos supplémentaire dans l’année. Ainsi, vous pouvez organiser un week-end prolongé autour de cette date. Ce 1er mai vous permet donc de ne pas travailler, mais également d’être payé. De fait de ce statut particulier, le 1er mai ne peut donc pas se substituer à la Journée de Solidarité.

Le 1er mai est un jour obligatoirement férié et chômé en France qui est fixé par la loi et régi par le Code du Travail. Si votre employeur vous demande de travailler le 1er mai, il devra vous donner une compensation. La compensation est souvent financière. Il faudra alors qu’il vous paie double ce jour travaillé qui normalement est chômé et payé. Vous récupérerez donc ce jour de repos sous forme financière en étant payé double.