Date et jour du 14 Juillet en France : la Fête Nationale

La fête nationale en France est célébrée le 14 juillet. Cette date qui tombe en plein été donne lieu à des festivités. Défilés du 14 juillet et feux d’artifice sont généralement au rendez-vous de ce jour férié légal du calendrier français. Pour autant, le 14 juillet n’est pas forcément chômé. En effet, la France compte 11 jours fériés légaux, mais seul le 1er Mai est un jour férié chômé selon l’article L 3133-1 du Code du Travail. La Fête nationale est donc un jour férié ordinaire et voici ce que cela implique.

Quelle est l’origine de la Fête Nationale française ? Le 14 Juillet est-il un jour férié et chômé ? Quelle journée de la semaine tombe le 14 Juillet en 2020 ? Que faire si le 14 Juillet tombe pendant les vacances ? Peut-on faire le pont le Lundi 13 Juillet ? Retrouvez toutes les informations sur le jour férié du 14 Juillet en France : signification de la Fête Nationale, impacts sur votre travail et votre rémunération ou encore les dates et jours du 14 Juillet en 2020 et les années suivantes.

Date du jour de la Fête Nationale en 2020

La fête nationale en France a lieu à une date définie sur le calendrier : le 14 juillet de chaque année. Sa date est donc immuable. Par contre, l’intérêt de voir quand tombe ce jour férié dans la semaine permet de prévoir week-end prolongé et éventuellement pont avec un jour de congés payés bien placé.

La fête nationale se fêtera le mardi 14 juillet 2020. En posant le lundi, certains salariés pourront donc faire le pont et s’offrir un week-end prolongé de 4 jours.

Dates et journées du jour férié du 14 Juillet en 2021, 2022 et 2023

Pour les années suivantes, le 14 juillet va suivre le décompte des jours de la semaine. Soit une excellente nouvelle pour les travailleurs qui profiteront pour la grande majorité d’un jour chômé en plein été. La fête nationale se fêtera les années suivantes :

  • Mercredi 14 juillet 2021.
  • Jeudi 14 juillet 2022.
  • Vendredi 14 juillet 2023.

En 2021, ce sera l’occasion de faire une pause en semaine. En 2022, il faudra poser le vendredi en jour de congé pour avoir un pont de 4 jours. Et en 2023, ceux qui ne travaillent pas habituellement le samedi auront un week-end de 3 jours.

Qu’est-ce que la Fête Nationale française ?

La fête nationale en France est la célébration de la fin de la monarchie. La plupart des jours fériés sont des fêtes chrétiennes comme la Toussaint, le Jour de Noël ou encore l’Ascension et l’Assomption sans oublier le Lundi de Pâques et le lundi de Pentecôte. Les autres jours fériés célèbrent les grandes dates de l’Histoire de France. Le 14 juillet fait partie de cette catégorie de jours fériés légaux. Il est le symbole de la révolte du peuple et s’inscrit dans les grands changements historiques de la nation.

Présentation de la Fête Nationale

La fête nationale se reconnait facilement en France. Ce jour-là, des défilés militaires sont organisés dans toutes les villes. Le défilé du 14 juillet est un événement d’ampleur marquant le début des festivités, avec notamment le défilé sur les Champs Elysées à Paris en présence du Président de la République. L’armée française et la sécurité civile défilent donc lors de la parade qui démarre de la Place de la Concorde où le chef des armées, le Président de la République, passe en revue les effectifs. La célébration se poursuit en soirée avec l’organisation de bals populaires et de feux d’artifice qui rassemblent énormément de monde.

Outre les célébrations militaires et l’hymne national « La Marseillaise » qui est chanté à de nombreuses reprises, le 14 Juillet est également une fête attendue pour les feux d’artifice tirés en soirée et les concerts donnés. Il s’agit donc d’un jour de festivités en l’honneur de la Patrie.

Origine historique du 14 Juillet : la Fête Nationale française

Le 14 juillet 1789, le peuple prend la Bastille. La monarchie s’effondre et le peuple reprend sa liberté. Cette date marque donc la fin du pouvoir royal absolu, des privilèges et de la société d’ordre. Dans les esprits, la fête nationale reste connexe à la révolution, aux droits et à la liberté des hommes. Un fort sentiment patriotique anime cette journée particulière. En effet, on célèbre la Nation mais également le peuple de France en ce jour spécial.

Le 14 juillet est aussi marqué un an plus tard, en 1790, par la fête de l’union. Cette date est la célébration de la prise de la Bastille un an après que les faits se soient déroulés.

Pourquoi le 14 Juillet est-il un jour férié ?

Le 14 juillet est férié en France en rapport avec les deux faits historiques précédemment cités. La commémoration de la prise de la Bastille est donc le premier événement de l’Histoire de France a marqué le 14 juillet. La fête de la Fédération en 1790 renforce l’importance de cette date qui deviendra ensuite la fête Nationale.

C’est donc tout naturellement que quelques décennies plus tard, le 14 juillet est entré dans les jours fériés légaux du calendrier français au même titre que la fête de la Victoire ou encore la fête des Travailleurs.

Date d’introduction du 14 Juillet comme jour férié

Le 14 juillet a été déclaré officiellement férié en 1880. Depuis cette date, la Fête Nationale française est un jour férié légal, mais pas forcément chômé. En effet, seul le 1er Mai bénéficie de ce statut particulier de jour férié chômé obligatoirement. Travaillé ou pas, le 14 juillet reste l’occasion de participer à des festivités qui ont généralement lieu dans la nuit du 13 au 14 juillet. Avec le 15 Août, la fête Nationale sont les deux jours fériés marquants de l’été.

Travaille-t-on la journée du 14 Juillet ?

Le 14 Juillet est une journée très spéciale pour le pays car il s’agit de la Fête Nationale française. Pour autant, le 14 juillet est-il un jour férié comme les autres ? La réponse au travail le jour de la Fête Nationale ne peut pas se limiter à un simple oui ou non. En effet, le 14 juillet est un jour férié ordinaire. Cela implique donc que différents cas de figure peuvent se présenter et donc induire un jour travaillé ou un jour de repos supplémentaire.

En Alsace Moselle, la question est tranchée : le 14 juillet est un jour chômé obligatoirement. De même, pour les jeunes de moins de 18 ans quel que soit leur lieu de travail géographique, le jour de la Fête Nationale est également chômé en regard de l’article L 3164-6 du Code du Travail. Pour autant, certains secteurs bénéficient de dérogation comme l’hôtellerie, la restauration, le spectacle…

Pour les salariés soumis à une convention collective ou à un accord d’entreprise stipulant le 14 juillet comme non travaillé, la fête nationale vient donc comme un jour de repos supplémentaire. Cette journée est donc payée normalement par l’employeur, mais est non travaillée ni décomptée des jours de congés payés.

Pour les autres, l’employeur décide d’octroyer ou non un jour de repos pour la Fête Nationale. De même, il peut choisir le 14 juillet comme journée de la Solidarité. Dans ce cas, le salarié travaille, mais n’est pas payé.