Date et jour du 11 Novembre en France : l’Armistice

Le calendrier est relativement bien fourni en jours fériés en fin d’année, notamment Novembre qui est un mois qui comporte deux dates fériées : le 1er et le 11. Le 11 novembre est un jour férié de commémoration de l’Armistice en France. Cette date s’inscrit dans les 11 jours fériés légaux du calendrier français au même titre que le Lundi de Pâques, l’Assomption ou encore la Pentecôte. Par contre, il n’est pas forcément un jour férié chômé par tous les travailleurs. En effet, seul le 1er mai possède cette particularité et est obligatoirement non travaillé.

Est-ce que le 11 Novembre est un jour chômé en France ? Pourquoi l’Armistice est-il une journée fériée ? Sur quel jour de la semaine tombe le 11 Novembre en 2020 ? Retrouvez toutes les informations sur l’origine des célébrations du 11 Novembre, sur l’impact en terme de journée chômée ou non ainsi que les dates du jour férié du 11 Novembre en 2020, 2021 et 2022 pour planifier vos congés et ponts.

Date et jour de l’Armistice en 2020

Chaque année, les français s’empressent de connaître sur quelle journée tombe le 11 Novembre. Bonne nouvelle cette année, le jour de l’Armistice en 2020 sera un mercredi. Un jour de semaine donc pour fêter ce 11 Novembre 2020. Et c’est tant mieux, car cela signifie qu’éventuellement il pourra être chômé. Il est bon de noter que si le 11 Novembre tombe un dimanche, votre employeur n’a pas d’obligations pour le rattraper soit en vous le payant, soit en donnant un jour de congé supplémentaire. De même, si le 11 novembre tombe pendant vos congés payés, vous ne pourrez pas bénéficier d’un jour de compensation.

Ce jour férié tombant un mercredi cette année, il n’y aura donc pas de pont de l’Armistice en 2020.

Dates et jours de l’Armistice en 2021, 2022 et 2023

Alors, qu’en sera-t-il des années suivantes pour ce jour de fête du 11 Novembre. Comme toute date fixe dans le calendrier, la journée de ce jour férié varie d’une année à l’autre et peut être aussi bien un jour de semaine que du week-end. Il est donc utile de se renseigner à l’avance en vérifiant dans les calendriers des années à venir sur quelle journée de la semaine tombera le 11 Novembre.

Voici les journées de la semaine sur lesquelles tombe le jour férié du 11 Novembre en 2021, 2022 et 2023 :

  • En 2021, la Fête de l’Armistice tombe un jeudi. Ce jour de semaine pourra donc être travaillé ou chômé selon la décision de votre employeur ou votre convention collective.
  • En 2022, vous bénéficierez de ce jour férié un vendredi.
  • Et en 2023, ce sera un samedi. Pour ceux qui ne travaillent pas habituellement le samedi, ce sera donc un jour de repos comme les autres.

Qu’est-ce que la commémoration de l’Armistice ?

Comme la plupart des jours fériés, l’Armistice tire ses origines soit d’un événement religieux soit d’une commémoration de guerre. Là, le 11 Novembre est la commémoration de l’Armistice de 1918. Pourquoi avoir choisi le 11 Novembre comme date de ce jour de fête ? Quelles sont les origines historiques de la commémoration de l’Armistice ? Que se passe-t-il ce jour férié en hommage aux soldats ? Voici tout ce que vous devez savoir sur la signification de cette date particulière.

Présentation de la commémoration du 11 Novembre

Le 11 Novembre, c’est donc la commémoration de l’Armistice de la guerre de 1918. Il s’agit donc d’une date anniversaire en l’honneur de ce fait historique. Ce jour férié, la nation rend hommage aux soldats morts pour la France lors de la Première Guerre Mondiale. Les autorités publiques déposent une gerbe au soldat inconnu et une minute de silence est observée dans toute la France.

Cette fête légale signe la fin de la guerre. Si le côté solennel du dépôt de gerbe et de la minute de silence est présent, ce jour est également un jour de joie et de célébration du retour à la paix que chacun est libre de fêter comme il l’entend.

Origine historique du 11 novembre : la Fête de l’Armistice

Le 11 Novembre 1918, la France et les autres pays en guerre ont signé un accord de paix mettant ainsi un terme à la Première Guerre Mondiale. Cet accord a été célébré dès l’année suivante, mais plutôt discrètement. Il faudra attendre 1920 pour que la commémoration du 11 Novembre se déroule officiellement et soit célébrée en grande pompe.

De fait, le jour de l’Armistice n’est pas célébré qu’en France. Cette date est aussi un jour de fête dans de nombreux pays impliqués dans la 1ère Guerre Mondiale.

Pourquoi l’Armistice est-il un jour férié ?

Le jour de l’Armistice fait écho à la signature du traité de paix entre les différents pays en guerre. Selon l’article L 333-1 du Code du Travail, il figure donc au nombre des 11 jours légaux français. Cela signifie que le législateur reconnait le caractère férié de ce jour de fête. Pour autant, cela ne signifie pas qu’il est forcément chômé comme vous le verrez par la suite. En effet, le seul jour férié chômé légal est le jour de la fête du Travail.

Date d’introduction de l’Armistice comme jour férié

L’Armistice est devenu un jour férié légal dès 1922. Ce jour férié concernait la commémoration de la victoire et de la paix. En 2012, l’hommage aux soldats morts pour la France a été ajouté à la commémoration. La tradition de déposer une gerbe au pied du Soldat Inconnu représentant les Poilus de la guerre. À cette occasion, l’observation de la minute de silence s’est donc instaurée à partie de cette date. Et cela continue de nos jours afin de rappeler le souvenir des hommes qui ont combattu pour la liberté de la France. Il est d’ailleurs de coutume que les Poilus encore vivants aujourd’hui soit mis à l’honneur ce jour-là.

Travaille-t-on le jour de l’Armistice ?

Le travail ou non lors du jour de l’Armistice dépend de plusieurs choses. Comme dit précédemment, un jour férié n’est pas forcément chômé. Il faut donc étudier la question sous différents angles pour savoir si le 11 Novembre est un jour non travaillé pour vous.

Légalement, l’Armistice est chômé si cela est inscrit dans votre Convention Collective. Dans ce cas, il n’y a pas à se poser de questions : vous ne travaillez pas ce jour-là, mais vous êtes payé. De fait, le 11 novembre devient un jour de repos supplémentaire qui ne peut être déduit de vos congés payés. Par contre, même s’il est chômé de par votre Convention Collective, il ne sera pas rattrapé s’il tombe un week-end ou pendant vos congés ou jours de repos habituels. Vous ne pourrez donc pas prétendre à un jour de congé supplémentaire ou à une indemnisation financière.

Si votre convention collective ne prévoit rien, c’est votre employeur qui décide :

  • Soit c’est un jour chômé et payé.
  • Soit ce jour est travaillé normalement et donc payé.
  • Soit votre employeur décide de vous faire travailler et de ne pas vous payer en disposant de ce jour pour la Journée de Solidarité.

Dans tous les cas, vous ne pourrez aller contre la décision de votre employeur comme l’indique l’arrêt de la Cour de Cassation du 23 février 1994 n°90-45401.